Opération MiniAnne : 500 romans pour sauver des vies

Don de 500 romans d'Hervé Frantz, "Tremblement nucléaire" pour financer l'initiation au défibrillateur grand public Don de 500 romans d'Hervé Frantz, "Tremblement nucléaire" pour financer l'initiation au défibrillateur grand public

"Monsieur le Président de l'UDSP68, j’ai l’honneur de vous confirmer le don de 500 romans « Tremblement nucléaire » à l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers du Haut-Rhin. Ce don représente une valeur de 11.000 euros. L’action est destinée à financer la formation de 500 citoyens du Haut-Rhin au massage cardiaque et au défibrillateur. Ainsi 500 kits « mini Anne », des mannequins d’entraînement offerts aux participants à l’issue de l’apprentissage, pourront être achetés".

Le don s’effectuera comme suit :

  • 100 romans fin 2012, pour être proposés lors de manifestations comme le salon du livre.
  • 400 romans début 2013, pour poursuivre l’action.

L’auteur s’engage à se rendre disponible autant que possible pour participer à des séances dédicace ou à réaliser ces dédicaces ultérieurement, de façon à valoriser l’ouvrage. Dans le but de placer ces romans contre une somme identique au prix du livre, l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers du Haut-Rhin et l’auteur Hervé Frantz chercheront toutes les possibilités pour être présents lors de rencontres avec le public, et pour la diffusion de l’action auprès du public et chez les sapeurs-pompiers. L’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers du Haut-Rhin communiquera autant que possible pour informer de l’action et son but. Une communication en décembre et une autre au printemps seront faites avec la presse en présence de l’auteur, pour assurer une publicité sur l’œuvre caritative et le bilan intermédiaire des dons réalisés grâce au roman.

Pourquoi l'auteur Hervé Frantz s'engage pour aider la cause MiniAnne ? Au commencement, il n'y avait personne. Ensuite, ils furent peu nombreux. Puis, quelques uns décidèrent qu'il fallait se mobiliser face à cette catastrophe humaine, l'arrêt cardiaque ! Demain, ils seront 20% de la population à connaître les gestes qui sauvent. Et si vous étiez témoin d'un malaise cardiaque d'un être cher, seriez-vous prêts ?