Extrait "torride"

Pour conserver le suspens dans le roman, les prénoms des personnages sont remplacés par "ELLE" et "LUI"...

 

extrait :

 

La porte à peine refermée, ils n’eurent pas le temps d’allumer la lumière qu’ils se jetèrent dans les bras de l’autre. "LUI" passa furieusement une main dans les cheveux de "ELLE", pendant que leurs bouches se cherchaient avidement. Les langues se croisaient à la manière d’une joute de chevalier. Les corps se mélangeaient et les cœurs battaient la chamade. "LUI" déboutonna la chemise de "ELLE"et cessa de l’embrasser pour glisser avec sa langue et ses lèvres autour des reliefs de "ELLE". Ses seins n’étaient pas exagérément grands. Elle les trouvait d’ailleurs plutôt de taille menue. En revanche, elle ne pouvait pas nier qu’ils répondaient agréablement aux assauts de la langue de "LUI" . Les tétons se dressaient fièrement et offraient un spectacle excitant, comme s’il fallait encore convaincre l’entreprenant trentenaire. Elle haletait, elle se débarrassa de son pantalon. Elle se rappelait qu’elle n’avait aucune intention de céder trop facilement quand elle l’entraina sur le canapé, à deux pas de la porte d’entrée. Elle le fit tomber dans la pénombre et se jeta sur lui à califourchon. Il se débattait tendrement pendant qu’elle déboutonnait son pantalon. Lui ne put pas davantage mentir au sujet de l’ardeur de son désir. Il dégrafa le soutien-gorge de "ELLE"en appuyant ses caresses sur ses seins fermes. Il passa une main dans la cambrure de son dos, remonta vers sa chevelure, puis redescendit plus bas que le creux des reins. Elle jeta la tête en arrière en poussant un gémissement. Il brûlait de désir et elle se laissait guider vers une sensualité extrême. "ELLE" portait encore une partie de ses sous-vêtements en dentelles et en voile transparent, mais "LUI" n’en apercevait pas les détails dans l’obscurité. Il se redressa, et embrassa à nouveau la poitrine de "ELLE" tout en glissant les mains fébrilement sur le corps de la jeune femme. Elle succomba à son appel et se livra tout entière à "LUI" .